FFP1, FFP2, Type I, Type II : quels sont les différents types de masques ?

Les gestes barrières et l’utilisation d’équipement de protection individuelle font partie des mesures de protection qui visent à se protéger contre la contamination par la Covid-19 (entre autres), notamment dans des milieux à risque. Il convient de noter à cet effet l’existence de plusieurs types de masques sur le marché et souvent, on ignore comment choisir le produit le plus adapté. Par conséquent, il est très important d’en savoir davantage sur chaque option pour être en mesure de faire un choix conscient.

Différents types de masques de protection contre le SARS-CoV-2

masque en tissu

On sait désormais que la contagiosité du SARS-CoV-2 est due aux aérosols présents dans l'air expiré par des personnes infectées. Après avoir été diagnostiqué, le patient atteint de la maladie reçoit un traitement et reste en isolement. Cependant, avant l'apparition des symptômes, d’autres personnes ont déjà été contaminées. Cela est dû au fait que les signes de l'infection se manifestent tardivement et dans de nombreux cas, les personnes ayant une immunité élevée ne présentent aucun symptôme.

Qu’il s’agisse d’un masque en tissu, d’un masque en papier ou de tout autre type de masque, le port du masque a une double action. En effet, en plus d’éviter que les personnes atteintes de Covid-19 ne transmettent le virus à d'autres, les masques assurent aux personnes non atteintes une barrière face aux gouttelettes contenant des particules virales d'entrer en contact avec les muqueuses nasales et buccales. Par conséquent, le port du masque est essentiel dans toute situation.

Masque réutilisable en tissu

Le port d'un masque réutilisable est une option efficace comme barrière physique contre la Covid-19. Les masques en tissu avec un nombre élevé de fils sont un excellent choix. Il faut privilégier les masques avec un tissage serré et 100 % coton. Le test de la lumière est très fiable pour vérifier le tissage : si vous pouvez facilement voir le contour des différentes fibres lorsque vous tenez ce type de masque contre la lumière, c'est probablement un produit inefficace.

Les masques lavables avec un nombre de fils plus élevé et des couches multiples de tissu, assurent une protection supérieure par rapport à des masques avec une seule couches et un nombre de fils plus faible, filtrant dans certains cas moins de 60 % des particules fines. La soie est une option très respirante, ce qui peut aider à réduire l’accumulation des gouttelettes respiratoires, réduisant ainsi l'humidité dans le tissu et assurent un plus grand confort à l’utilisateur.

FFP1, FFP2 et FFP3 : masques respiratoire ou auto-filtrant

masque covid

Les différents types de masques respiratoires sont des équipements de protection individuelle (EPI). En ce sens, ils sont soumis aux normes établies par le Parlement européen et du Conseil du 9 mars 2016. Destinés en principe, aux professionnels de la santé, ils peuvent éventuellement être recommandés (sur indication médicale) pour les sujets vulnérables. Les trois types de masques respiratoires FFP1, FFP2 et FFP3 protègent contre différentes concentrations de contaminants, en fonction de la taille des particules filtrantes.

  • FFP1 : protection de type poussière non-toxique et non fibrogène et les particules inertes. Ils ont une efficacité de filtration minimale de 78 % et un taux de fuite maximal vers l'intérieur de 22 %. Ils sont généralement utilisés contre des particules de matériau inerte.
  • FFP2 : protection contre la poussière, la fumée et les aérosols de toxicité modérée. Ils ont une efficacité de filtration minimale de 92 % et un taux de fuite maximal de 8 % vers l'intérieur. Ils sont utilisés contre les aérosols de toxicité faible à modérée.
  • FFP3 : protection contre les types de poussières, fumées et aérosols hautement toxiques et nocifs. Ils ont une efficacité de filtration minimale de 98 % et un taux de fuite maximal de 2 % vers l'intérieur. Ils sont utilisés contre les aérosols hautement toxiques.

Les masques respiratoires à valve assurent une meilleure respirabilité aux utilisateurs et sont donc plus confortables, mais ils ne filtrent que l'air inspiré par le porteur. Il s’agit donc d’une protection à sens unique, qui n’offre aucune protection aux autres si l’utilisateur est infecté par le SARS-CoV-2. Le marquage CE garantit que le masque est conforme à la législation.

Le masque chirurgical

Le masque chirurgical est soumis aux exigences de la directive européenne n° 93/42/CEE du 14 juin 1993 relative aux dispositifs médicaux. Porté principalement par les travailleurs de la santé, ce type de masque est également porté par les personnes qui présentent des symptômes ainsi que leurs soignants. Il existe 3 types de masques chirurgicaux :

  • Type I : assure une filtration supérieure ou égale à 95 % ;
  • Type II : offre une filtration supérieure ou égale à 98 % ;
  • Type IIR : assure une filtration supérieure ou égale à 98 % et résiste aux éclaboussures (sang et autres fluides biologiques).

Utilisés correctement, les masques chirurgicaux ont une grande capacité à protéger ceux qui en portent, tout en offrant une protection aux autres. Tout comme pour d’autres types de masques lavables en tissu, masques en papier jetables et les masques FFP, il est déconseillé de porter le masque plus de 4 heures pour des raisons de confort et d'hygiène.

Our masks made in France