Masque made in France : le choix de la qualité

L'application des gestes barrières constitue aujourd’hui, l’une des mesures clés pour se protéger du coronavirus. Ainsi, chacun devrait prendre l'habitude de porter un masque facial avant de sortir de chez soi. D’ailleurs, pour qu’un masque puisse assurer une protection efficace, il faut qu'il soit de qualité. Si vous êtes à la recherche d'un masque facial qui vous mettra à l'abri de la Covid-19, n’hésitez pas à opter pour un masque made in France. Plusieurs raisons l’indiquent en effet comme le meilleur choix en termes de qualité.

Un point sur les types de masques conseillés pour lutter contre le virus

Il est aujourd’hui connu de tous que tous les masques ne sont pas égaux en matière d’efficacité contre le coronavirus et ses variants. Il en existe en effet qui ne filtrent pas suffisamment de particules contenues dans l’air que l’on inspire. Selon les recommandations officielles du Haut Conseil de santé publique, trois types de masques sont en effet, conseillés pour prévenir la contamination par le virus.

Il s’agit des masques chirurgicaux, des masques FFP et des masques en tissu de catégorie 1. Chacun de ces trois types à la capacité de filtrer l’air d'au moins 90 % des particules qu’il contient, assurant par conséquent une protection optimale pour l’utilisateur.

S'il est vrai qu’il était difficile durant les premiers mois de la pandémie de se procurer des masques, la situation a toutefois changé depuis. Ainsi, plusieurs entreprises se sont lancées dans la fabrication de différents types de masque. Les ventes se faisant le plus souvent en ligne, la commercialisation de certains masques de qualité douteuse constitue un danger pour l'utilisateur. Face à ce problème, la solution toute simple est de privilégier le masque made in France.

Pourquoi opter pour les masques made in France ?

Masques made in France

Un masque made in France est caractérisé par son efficacité, sa résistance et le confort qu’il offre lorsqu’on le porte. Bien que beaucoup pensent à tort que seuls les masques en tissu sont fabriqués en France, la vérité est qu’aussi bien les masques en papier que les masques FFP sont également produits. Avant de se retrouver dans le commerce, chaque type de masques subit une série de tests et reçoit lorsque ces derniers sont concluants, une certification adéquate.

Ainsi, le masque en tissu actuellement recommandé dans les espaces publics doit disposer d’une certification AFNOR. À ce titre, vous devrez toujours vous assurer que le produit que vous envisagez d’en acheter, respecte bien cette condition.

Comme il s’agit d'un masque made in France, vous savez ce qu’il y a lieu de rechercher pour vous assurer de la conformité du produit. Mais en ce qui concerne les masques importés, vous empruntez un sentier absolument inconnu, puisqu’il est généralement difficile de connaître les normes appliquées dans les pays de provenance. Pour votre sécurité et celle de vos proches, vous gagnerez certainement à adopter des masques made in France.

Qu’en est-il des masques en papier et des masques FFP ?

Quant au masque en papier, il doit non seulement répondre aux normes européennes qui régissent les dispositifs à usage médical, mais également aux normes françaises à propos des équipements de protection individuelle d'une part, et des dispositifs médicaux de l'autre. Avant d’être mis en vente, des essais sont réalisés in vitro pour évaluer la capacité à filtrer les particules et la respirabilité.

Ainsi, lorsque vous choisissez de porter un masque made in France, vous faites le choix de la fiabilité garantie. On ne peut en dire autant des masques importés. Les masques FFP made in France répondent aux mêmes exigences que les masques en papier.

Quel est le masque made in France le plus optimal ?

Chacun des masques (chirurgicaux, en tissu et FFP) fabriqués en France sont indiqués pour se protéger contre le coronavirus. Mais le même bénéfice n'est pas tiré de l'exploitation de chacun d'eux. En voici une illustration. Le masque made in France de type chirurgical est un masque jetable après utilisation. Il faudra donc prévoir un budget on ne peut plus conséquent pour pouvoir en disposer.

À titre de comparaison, le masque en tissu de catégorie 1 est un masque lavable. Son usage peut donc être réitéré. Quand on dispose d'un, il ne faut prévoir son remplacement qu’après un cycle d'au moins 50 lavages. Il en ressort donc que ce dernier constitue d'un point de vue financier, la solution la plus optimale.

Ensuite, le masque chirurgical est fabriqué avec du polypropylène, un produit issu de la transformation du pétrole. Il est connu que les objets de cette nature ne sont pas vraiment écologiques. Ils prennent en effet plusieurs centaines d’années avant de se décomposer. Le masque lavable par contre est généralement fabriqué avec du coton, une matière plus écologique. De ce point de vue également, il s’avère être l’option préférée par les Français.

Conclusion :

Le masque jetable en papier et le masque de catégorie 1 garantissent chacun une protection optimale contre le coronavirus. Au vu de ses avantages, le masque en tissu made in France ressort du lot comme étant le moyen à privilégier dans la lutte contre la propagation du Sars-Cov-2. Il est de bonne qualité, respectueux de l’environnement et accessible à un coût réduit.